Precitec local:
Select Language:
Search
Micro-usinage
Applications > Découpe au laser > Micro-usinage

Micro-usinage avec de très petites fentes de coupe

Des concepts de machine à axes de précision présentant une grande résistance mécanique et thermique sont utilisés pour le micro-usinage. Des précisions situées dans la plage micrométrique avec des fentes de coupe à partir de 10 micromètres sont aujourd'hui à la pointe de la technique. Les applications typiques sont la découpe de structures filigranes comme les stents pour l'industrie médicale ou de très petits composants en acier inoxydable de grande qualité, en métaux non ferreux et en céramique pour l'horlogerie et la mécanique de précision. Les têtes de découpe doivent être adaptées à un fonctionnement en régime continu avec un laser à solide, ainsi qu'à différentes longueurs d'onde laser à fréquence multipliée dans la plage des impulsions ultra-courtes. Les diamètres de spot très réduits nécessitent un design de l'optique à diffraction limitée avec des possibilités d'ajustement très fines et des aides de positionnement optique correspondantes avec technologie à caméra intégrée.

Applications
Système FineCutter
FineCutter – Contours ultra-fins et surfaces de coupe lisses

Le FineCutter avec surveillance par caméra intégrée peut être utilisé pour les applications de haute précision avec des lasers jusqu'à 500 W de puissance. Des largeurs de fente de coupe d'env. 10 µm peuvent ainsi être réalisées avec une qualité du faisceau correspondante.  Le FineCutter permet de découper des implants médicaux, comme par ex. des stents, ou d'autres pièces de précision fabriquées à partir de tubes. D'autres exemples d'application sont les aiguilles chirurgicales ou les éléments endoscopiques, mais aussi les pièces micro-mécaniques, par ex. pour montres mécaniques. 

Système FineCutter
Voyage au centre de la Terre - une autre utilisation du laser

À l'institut de géochimie et de géophysique de Bavière (BGI) à Bayreuth (Allemagne), le FineCutter est utilisé dans la recherche fondamentale. Deux diamants opposés sont fixés dans une structure à l'aide d'un anneau de serrage. L'espace entre les deux diamants permet d'appliquer un gel dans lequel différents échantillons seront ensuite placés. Si un faisceau laser est focalisé directement sur l'échantillon à travers l'un des diamants, l'échantillon sera chauffé très fortement. Des températures élevées supérieures à 700 °C se forment à l'intérieur. Un appui sur les diamants des deux côtés fait augmenter la pression interne jusqu'à 250 GPa. La surveillance par caméra permet ensuite d'observer les changements du matériau. Cette construction permet de simuler les activités se produisant dans le noyau terrestre. Il est également possible de produire des diamants en incorporant des composés du carbone.

© 2017 Precitec Group